Balade en Espagne !

Le titre était vague, on pouvait donc arriver où on voulait, il n’y avait qu’à descendre vers le sud ! Ce fut chose faite grâce à un grain qui nous a permis de tourner Chassiron en 1 h 28 (je pense que c’est un record pour Hasufel !) puis à descendre sous spi pendant 20 heures… Eh oui, on fait du spi de nuit à V&R ! La preuve en image :

Et merci à la pleine lune pour l’éclairage !

Beaucoup de dauphins en route, ce qui a fait le bonheur de Christophe B. ! (et le mien aussi, soyons sincère…)

Une arrivée un peu poussive dans la journée de mardi à MUTRIKU ! Superbe site avec un personnel aux petits soins ! En arrivant, demandez Angel : il parle français, vous attend sur le ponton et vous donne une bonne claque dans le dos en vous appelant directement par votre nom !
Petite balade dans cet ancien port de pêche puis baignade et tapas !

Le lendemain, mercredi, petit tour en mer histoire de mouiller les leurres de pêche mais non, ces messieurs dames étaient ailleurs… Ou occupés par ailleurs : on a vu de magnifiques chasses de thons avec leurs gerbes d’écumes…

Lekeitio en vue !


Belle arrivée, la place habituelle d’Hasufel (4ème visite cet été…). Mais cette fois, la marée était encore plus forte, je n’étais pas encore monté ou descendu de bateau sans utiliser l’échelle…

Soirée tapas sans commentaire : ce qui se passe en Espagne reste en Espagne… ! Et le lendemain, après une nuit sans heurt, l’explication : le vent nous repoussait du quai. Lekeitio est un « vieux » port où l’on s’amarre sur un quai en pierre et il y a des marées : il faut donc laisser du mou dans les amarres, ainsi qu’un rappel vers le quai. Et là, on s’est retrouvé à 4 mètres, sans contact direct…

En route, une bonite de 60 cm (en fait deux, mais l’une a joué à Prison Break…) s’est jointe à nous !

Une remontée rapide mais tortueuse, on est vraiment partis au large !

Jeudi soir, un invité surprise :

Petit thon germon de 5 kilogrammes… Ses grands-frères étaient plus timides…

Puis, vendredi, après une nuit menée tambour battant (vive le pilote réglé en mode vent !), une arrivée beaucoup plus tranquille sous grand spi. Une grosse brume de chaleur nous a masqué Chassiron jusqu’à 8 milles de la côte.

Commentaires

Laisser un commentaire