Une sortie un jeudi ?

Météo annoncée : peu de vent, peut-être quelques gouttes dans l’après-midi avec un peu plus de vent. 

Eh bien, la météo, c’est des fois très exact ! Ah ah !

Enregistrement de la température et du vent observés à l’aérodrome de La Rochelle :

Un tout petit départ donc, il nous a fallu 2 h 30 pour faire le trajet au nord sur la carte ! Incroyable, mais c’était très bien : au soleil, short et tee-shirt, casquettes…

Puis la traversée, arrosée d’un petit blanc excellent (merci les « nantais » !), pour longer Oléron au plus près. Et faire un peu plus de 28 milles au total (il manque le début de la trace…).

On est même passé à 50 cm de la balise sud de Boyard !

Ensuite, c’était la remontée vers les minimes, sous quelques gouttes annoncées, et avec une pointe à 7 nœuds (malgré le peu de vent…), après avoir nettoyé les algues coincées dans les safrans (5,5 nœuds avec les algues, impressionnant…).

Ah, une petite péripétie… Quelqu’un n’avait pas bien rangé ses chaussures lors du bord le long d’Oléron, un petit empannage et hop, une chaussure à la mer, suivie d’une « personne » à la mer (restons le plus neutre possible, ah ah !). Bon, on a ramené tout le monde, chaussure et personne à la mer !

On a fait « petit joueur » et on l’a fait après avoir affalé, au moteur, la plage était assez proche et l’équipage découvrait le bateau… En moins d’un quart d’heure (merci l’enregistrement de l’AIS), tout était fait, et on était reparti sous voile ! Bravo à tous ! Un bel exercice, totalement imprévu, comme un vrai homme à la mer !

A lire également

3 Commentaires

  1. Comme quoi le danger n’est pas toujours là (temps calme) où on l’attend 🙂

  2. Bon, j’ai un peu dramatisé l’homme à la mer suite à la chaussure… Ah ah !
    Disons que la personne ayant perdu la chaussure voulait se baigner et m’a alors demandé si il était possible d’aller la chercher à la nage… Pas vraiment une chute inopinée, enfin pour la chaussure oui ! Et c’est petit une chaussure, ça se perd vite de vue… Ah ah ! Donc en tout cas, très peu de risque dans cette manoeuvre !

  3. Merci Alain pour cette ballade au gré du vent, c’était très sympa et nous sommes ravis, Catherine et moi,
    d’avoir fait ta connaissance.
    De plus, ton commentaire était plein d’humour.
    Bon vent et a une prochaine .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.