Carénage de Kithira

Ce 23 février 2022, nul besoin de veste de quart ni gilet de sauvetage pour embarquer.
Kithira est haut perché sur des étais, à quelques dizaines de mètres de son emplacement habituel.

Une joyeuse équipe s’affaire autour, pour apprêter la coque avant peinture. La veille, Marc et Jean-Claude ont enlevé le plus gros au karcher. Il y avait du boulot, car comme le chante Renaud : 
La mer c’est dégueulasse…

Pendant que ça sèche, on se hisse à bord; démontage et nettoyage des winchs, bricolages divers et aménagements intérieurs, il reste de quoi s’occuper.
Perceuses, tournevis et clefs de 12 ont remplacé les coussins, les gilets et le matériel de navigation.

Après l’effort, il est temps de savourer une pause, perchés bien plus haut que la surface de l’eau !

Marie R

A lire également

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.